Colloque 2022 de la société française d’écotoxicologie fondamentale et appliquée à METZ.

 

Observation dans l’espace et le temps : quels enjeux pour l’écotoxicologie ?

Le dérèglement climatique et les rapports du GIEC, au-delà de nous rappeler l’urgence d’agir concrètement, montrent également l’importance de l’acquisition de données sur le temps long pour mieux comprendre et interpréter les signaux de notre environnement et mieux en prédire les trajectoires à venir. D’une autre manière, et sans en être déconnectée, l’écotoxicologie prend part à cette surveillance de la respiration de notre planète, que ce soit par l’étude et le suivi des contaminants dans les matrices physiques, dans les matrices biologiques ou par la compréhension des effets des perturbations anthropiques sur les organismes vivants en tentant d’en prédire les impacts à plus ou moins long terme. C’est ainsi que la notion d’observation de l’environnement prend toute sa place dans l’écosystème scientifique actuel.

Le colloque de la SEFA 2022 est organisé à Metz par les écotoxicologues du LIEC et pour cette nouvelle édition, nous vous proposons de réfléchir dans ce contexte d’observation, qui fera l’objet d’une session en particulier.

Les observatoires sont actuellement encadrés par diverses instances (OSU, observatoire de la biodiversité) mais finalement, chacun de par son activité de recherche contribue à observer. Sur le plan spatial, les études peuvent concerner des étendues géographiques plus ou moins larges (plusieurs stations, plusieurs régions…). Sur le plan temporel, les travaux peuvent s’intéresser à différentes échelles de temps, de manière plus ou moins répétées. Et d’une manière générale, quel que soit l’objet des travaux, la répétition des mesures, la vérification de la généricité des réponses ou des phénomènes sont autant de données permettant d’observer pour finalement comprendre et anticiper.

sefa

Les thèmes des communications (orales ou affichées) concernaient : 

  • Les comportement/devenir/trajectoire des contaminants et autres sources de perturbations anthropiques dans les milieux,
  • Les transferts des contaminants et/ou des effets d’un compartiment ou d’un niveau à un autre,
  • La description et la prédiction des phénomènes via des modèles mathématiques
  • Les effets à plus ou moins long terme sur les différents niveaux d’organisation biologique,
  • L’instrumentation de sites et le développement de capteurs in situ (biotique/abiotique, toutes échelles, tous milieux).

 

Programme Recueil des résumés
resumes resumes