Soumis par assosefa le mar 08/12/2020 - 10:59
Logo UMR Metis
Résumé

Contexte :
L'objectif principal du projet TRAJECTOIRE est d'analyser les liens de causalité entre
l'évolution depuis le début du siècle dernier (1) des concentrations de différentes classes de
contaminants reconstituées a posteriori à l'aide d’archives sédimentaires fluviales et (2) des
pressions anthropiques exprimées sous forme de données qualitatives ou semi-quantitatives issues
de l’analyse de documents et d'archives afin (3) d'établir des modèles prédictifs décrivant les
trajectoires de contamination attendues dans les grands fleuves et les capacités de résilience des
hydrosystèmes. Les trois classes de contaminants retenues sont les radio-nucléides, les métaux
émergeants et les micro-plastiques. Le post-doctorant sera embauché dans le cadre du deuxième
volet.
Fonctions
- Collecter les données concernant les trois classes de produits mentionnées ci-dessus auprès
des partenaires du projet (articles, littérature grise) et d’archives.
- Organiser les données selon une grille d’analyse de socio-écosystèmes (méthode à définir)
- Construire une frise chrono-systémique de telle sorte à identifier les événements de la sphère
anthropique ayant pu avoir un impact sur la circulation des produits dans l’environnement
telle qu’enregistrée dans les carottes sédimentaires du premier volet.
- Ecrire un narratif de la trajectoire de ces classes de produits reprenant l’historique de leur
production, de leurs usages, des réglementations les concernant et des modalités de leurs
fuites vers l’environnement.
- Construire les jeux de données quantitatives et qualitatives pour alimenter le troisième volet.

Description détaillée
Type d'offre