Soumis par assosefa le ven 25/02/2022 - 14:19
Logo LIEC
Résumé

Contexte : Dans un contexte d’évaluation de la santé environnementale, les invertébrés, comme les bivalves, participent au maintien de services écosystémiques essentiels tel que (1) le cycle des nutriments, (2) les phénomènes de sédimentation et (3) d'épuration des eaux. Dreissena polymorpha est une moule dulcicole répandue dans les cours d’eau de l’hémisphère Nord largement utilisée en écotoxicologie. Sa forte capacité de bioaccumulation des contaminants lui confère un fort pouvoir réflecteur de la qualité environnementale. Le maintien des organismes en bonnes conditions physiologiques est donc essentiel pour réaliser des expérimentations au laboratoire.  Les bivalves possèdent une fécondation externe, impliquant l’exposition directe des gamètes au milieu environnant. Le succès de reproduction est donc corrélé, entre autres, à la capacité de survie et de fécondation des œufs. Les connaissances sur les cellules reproductrices après externalisation restent parcellaires chez cette espèce. La caractérisation de ce type cellulaire permettrait d’identifier, à terme, les mécanismes à l’origine de l’altération du succès de reproduction.

Objectif : L’objectif du stage proposé est de développer un protocole pour étudier les gamètes chez Dreissena polymorpha.

Type d'offre